Menu de navigation

Actualité économique internationale

Nexity dépasse les 3 milliards d’euros en chiffre d’affaires

Nexity dépasse les 3 milliards d’euros en chiffre d’affaires

Lorsqu’on regarde les résultats 2015 de Nexity, on constate qu’ils ont dépassé la barre des 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et ils qu’ils ont plus que triplé leurs bénéfices nets.

 

Nexity sur la bonne pente de l’immobilier :

On peut constater qu’il y a une reprise et une hausse conséquentes dans le secteur de l’immobilier. Par rapport à Nexity la reprise est la, car la société a nettement amélioré ses performances et ses résultats, ils sont largement au-dessus de ce que le marché attendait.

L’immobilier en lui-même, il faut l’observer selon deux angles : la production et les prix. Sur la partie des prix, ils sont stables sans baisse ni augmentation. Après au niveau de la la production de nouveaux logements, elle va dépasser avec les logements sociaux, les maisons individuelles et résidentielles. Ces logements vont dépasser la barre de 300 000 unités, une amélioration par rapport à 2014, ou on était au chiffre de 290 000.
Depuis quelques années, le marché s’est effondré et les compagnies comme Nexity ont vu leurs chiffres baisser jusqu’a plus de 15 %. Le logement de nos jours est un sujet majeur quand on parle de pays comme la Chine ou comme l’Espagne ou également les États-Unis. Leurs redéploiements se font par la construction de logement et l’hébergement de tout le monde par des solutions.
Par exemple quand le prêt a taux zéro que Manuel Valls a mis en place l’année dernière en septembre, la clientèle s’est mise au rachat de logement,  dès sa mise en place . Les Français ont besoin de se loger, ils ont besoin d’avoir un logement à leurs retraites. Le logement est un sujet capital, aussi important l’économie, le chômage et l’emploi.

La loi Alur, dérange les professionnels de l’immobilier :

Le contenu de la loi Alur n’a rien à avoir avec les constructions de façon directe, il encadre et régularise la modernisation de tout logement qui a vécu et connu beaucoup de détérioration ses dernières années.

Cette Loi encadre et limite les honoraires des professionnels de l’immobilier en s’appuyant sur un constat qui est juste. La crise de la construction est là, mais ce n’est la baisse des frais des agents immobiliers qui va relancer la construction et inversement, car il y a une vraie crise de la construction qui s’explique par un manque d’investissement et par des prix très élevés, les plus élevés d’Europe d’ailleurs, et qui ne sont pas en concordance avec les revenus des Français. Tout simplement, voilà ce que la loi Alur va changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *