Menu de navigation

Actualité économique internationale

Thierry Weinberg revient sur la conjoncture économique en France

Thierry Weinberg revient sur la conjoncture économique en France

Fondateur de DoubleV Conseil, Thierry Weinberg se définit comme « un fabricant d’économies. » N’y voyez pas une quelconque titre pompeux : le gérant de DoubleV Conseil a réussi à attirer, dans son portefeuille de clients, des groupes comme Casino, Le site Vente-Privée.com, Habitat, Adidas ou bien encore UGC. Thierry Weinberg revient sur le cost-killing et les méthodes de sa société.

 

Thierry Weinberg expert en financement de l’innovation et en optimisation sociale et fiscale

 

La Tribune Eco : Thierry Weinberg, le cost-killing, pour vous c’est quoi ?
M. Weinberg : Les entreprises sont assujetties à de nombreuses charges, taxes et autres dépenses. Certaines d’entre elles sont incompressibles. D’autres, en revanche, peuvent être réduites. Le cost-killing — je préfère pour ma part parler d’optimisation des coûts — est notre mission. Nous sommes, en quelque sorte, des « fabricants d’économies. » Une société fonctionne presque comme un foyer, qui va investir dans un appartement ou faire un don à une association pour payer moins d’impôts. Sauf que pour une entreprise, les postes sur lesquels il est possible de faire des économies sont multiples.

La Tribune Eco : Quels sont justement les postes sur lesquels il est le plus facile de réaliser des économies ?
M. Weinberg : Chaque entreprise fonctionne différemment. Mais que ce soit pour les ressources humaines — où les charges patronales peuvent être optimisées et les nouvelles embauches subventionnées — ou pour les frais de fonctionnement — des télécommunications à l’électricité en passant par les systèmes d’impressions ou les frais bancaires —, il existe mille et une possibilités d’ouvrir la porte aux économies. Encore faut-il avoir les clés pour cela. L’Etat a mis toute une gamme de produits sensés aider les entreprises, comme les crédits d’impôt, mais ils sont, pour certains, un véritable casse-tête. Effectuer les démarches prend du temps. Et le temps, c’est de l’argent.

La Tribune Eco : Qu’est-ce qui garantit à une société qu’en faisant appel dans leur stratégie à une entreprise de cost-killing comme la vôtre, des économies seront réalisées ?
M. Weinberg : Il est rare de ne pas optimiser les dépenses d’une entreprise. Mais pour éviter une mauvaise surprise, mais surtout pour travailler en totale confiance avec nos clients, nous ne nous rémunérons qu’en fonction des économies que nous faisons faire à nos clients. Plus ils gagnent, plus nous gagnons, c’est une stratégie gagnant-gagnant, cela favorise la relation commerciale.

 

Thierry Weinberg : “Plus de 150 entreprises ferment par jour en France”

 

La Tribune Eco : En quoi réduire les coûts est-il si important ?

M. Weinberg : Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la conjoncture nationale n’est pas la meilleurs que nous ayons connue. Le poids des dépenses, des charges, de la fiscalité et des taxes peuvent avoir des conséquences lourdes sur la survie d’une entreprise. Saviez-vous qu’en France, entre 150 et 170 entreprises ferment chaque jour ? Principalement des PME et des TPE. Si l’optimisation des coûts ne résout pas tout, elle permet néanmoins à certaines d’entre elles de respirer en cas de coup dur. Cela participe à une démarche plus globale de soutien du développement des sociétés par l’amélioration de leur profitabilité. Or, l’entreprise, aujourd’hui en France, est la clé de voûte de l’emploi, de l’intégration sociale, du pouvoir d’achat, et plus globalement de la croissance nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *